Projet Semantis

Sans-titre-5

Le festival de clôture du projet aura lieu les 3, 4, et 5 octobre 2014 à Wroclaw

Depuis plusieurs années des études de terrain ont démontré que l’utilisation des TIC favorise la participation au cours des jeunes en situation d’apprentissage des langues.

Les enseignants attestent que la motivation des jeunes est beaucoup plus importante lors d’ateliers multimédia qui génèrent des contenus numériques. Les jeunes sont alors mis en situation de co-construction des savoirs & pratiques et donnent plus de sens à ce qu’ils réalisent, ils deviennent co-auteurs de leurs apprentissages, démultiplicateurs de messages au sein de leurs communautés.

En s’articulant aux référentiels de compétences des systèmes éducatifs nationaux des pays partenaires, le projet Semantis développe non seulement un projet unique de coopération comme mode d’apprentissage au sein d’un collectif, mais aussi la reconnaissance des compétences et des connaissances numériques complémentaires à des formes conventionnelles d’apprentissage. De plus, et dans une vision quelque peu prospective, il nous a semblé utile d’inscrire la démarche dans un projet interculturel plus large, à destination des communautés de jeunes francophones résidant dans les pays voisins de l’espace communautaire européen.

Fidèles aux objectifs de stratégies nationales et régionales, les webradios peuvent s’intégrer avec les autres outils déjà développés par les écoles partenaires du projet Semantis en apportant une plus-value à la fois en terme de création de contenus numériques par les enfants et en terme de création de fiches pédagogiques pour les enseignants. Nous répondons ainsi aux besoins formulés dans les enquêtes communautaires (PISA…) ou statistiques Eurobaromètre (accessibilité technique des établissements, formations des enseignants, réduction de la fracture numérique de type 2 auprès des enfants….)

Très concrète, la démarche présentée dans ce chapitre visera à montrer comment les connaissances relatives aux contes et légendes des pays partenaires traduits en français par les enfants peuvent cartographier toute une série d’objets numériques (textes, vidéos, podcast,….) en lien avec l’imaginaire des enfants. Une démarche pragmatique et des recommandations seront proposées pour toute nouvelle institutions/corps professoral désireux de rejoindre le projet Semantis qui vise à s’inscrire durablement dans les structures partenaires.

Car une des plus value du projet résidera dans la mise en place, grâce à la plateforme collaborative, de principes de réciprocité qui animeront les échanges.. C’est une véritable méthode d’apprentissage coopératif qui est proposée par le projet Semantis.

Le projet Semantis souhaite s’appuyer sur le savoir faire des équipes pédagogiques présentes en Moldavie, France, Macédoine, Pologne, Serbie, Géorgie & Belgique pour favoriser une hybridation de leurs méthodes sous la forme d’arbres de connaissances / Webradio. Ceux-ci apporteront ainsi une plus-value à long terme du réseau.

Semantis est d’emblée construit pour inviter d’autres partenaires à moyen terme qui souhaiteraient découvrir les méthodes d’enseignement NTIC et développer de nouvelles formes d’enseignement intégrant l’internet de demain. Il offrira également le matériel requis pour installer un petit espace numérique dans chaque école partenaire ainsi qu’une formation aux arbres de connaissances et à la Webradio. Notre projet répond ainsi à la question de la place de la langue française dans toute sa diversité au sein des espaces d’échanges d’un internet interculturel. L’action collective interrogera ainsi la question de la place du français dans l’internet des années 2020.

1. Objectif global

Développer l’apprentissage de la langue française et les relations interculturelles auprès d’enfants de 9 à 15 ans via un réseau international d’enseignants francophiles. Notre objectif global s’articule aux réflexions contemporaines autour des technologies de la langue française en contexte interculturel :

- Un des aspects de l’objectif global vise à réfléchir aux enjeux culturels liés aux technologies de la langue par la création de contenus numériques par et pour les enfants (cf fiches didactiques) ;

- Grace aux actions du partenariat en milieu scolaire, nous souhaitons améliorer l’accessibilité en ligne des créations numériques des enfants et des ressources scolaires linguistiques francophones en Europe centrale et occidentale (6 pays partenaires : Serbie, Moldavie, Géorgie, Macédoine, Pologne et France).

- Soutenir l’appropriation des nouvelles technologies par les enfants et les enseignants. Pour cela, le projet Semantis, par son inscription dans les quartiers populaires et écoles encourage la mise en œuvre d’usages linguistiques du web innovants & originaux dans le domaine des créations numériques et leurs contenus multimédia diversifiés.

2. Objectif(s) spécifique(s)

- Nous souhaitons encourager les créations numériques de jeunes contributeurs présents en Géorgie, Moldavie, Serbie, Pologne, France & Macédoine issus des contextes informels et formels. Des binômes de collaboration entre écoles sont installés entre pays de l’espace communautaire (Pologne, France) et les pays hors Union Européenne (Géorgie, Moldavie, Macédoine & Serbie) autour des contes & légendes de la langue française. (voir partenaires)

- Définir des nouvelles perspectives en matière d’enseignement du français, de formation par le biais des nouvelles technologies. Sémantis suggère à cet égard la mise en œuvre d’un portfolio d’animations Web sur l’usage du français dans des contextes francophones et allophones et la mise en place d’un forum de discussion entre enseignants et animateurs + formations spécifiques du corps professoral.

- Pour atteindre ces éléments de réponses, nous implémentons une plateforme numérique, communautarisons les ressources, initierons les jeunes et les enseignants à l’usage d’outils internet, produisons du contenu innovant en lien avec la promotion de l’interculturalité dans l’espace de l’OIF.